Grandsudsante.com » Maladies » Implant mammaire : quel implant choisir ?
Le

Implant mammaire : quel implant choisir ?

La chirurgie esthétique évolue avec l’évolution des standards de beauté imposés par la société actuelle, à savoir une taille fine, des jambes longues et fines, des lèvres pulpeuses et des poitrines imposantes.

Naturellement, il est difficile de réunir finesse et poids de plume avec poitrine imposante, c’est pour cela que certaines femmes, qui souhaitent se sentir belles, ont recours à la chirurgie.

L’idéal est d’avoir le résultat le plus naturel possible. Pour cela, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte.

Dans cet article, nous expliquons la différence entre les types d’implants mammaires pour pouvoir choisir le type qui correspond à vos attentes.

Les types d’implants mammaires

Le type d’implant dépend de sa forme.

Il y a d’abord les implants ronds, leurs caractéristiques sont :

  • Ils donnent un aspect rond aux seins, une forme parfaite, mais qui fait un peu Barbie.

  • Ils permettent de mieux galber le sein et le rehausser.

  • Leur aspect n’est pas naturel, on se rend vite compte de leur présence.

L’autre type d’implants est l’implant anatomique, il se caractérise par :

  • Une forme en “Goutte d’eau”.

  • La partie basse est plus volumineuse que la partie haute.

  • Il donne un aspect très naturel, étant donné que leur forme ressemble plus à la forme naturelle des seins.

Le choix de l’implant se fera après l’examen clinique avec votre chirurgien, la projection vers l’avant dépendra aussi de la taille et du bonnet choisis.

L’implant mammaire va se placer en avant, donc avant le muscle, derrière le muscle pectoral ou encore derrière la glande mammaire.

Il faut savoir que derrière le muscle pectoral, l’implant donne un effet très naturel, mais il vous fera mal au début (quelques mois après l’intervention chirurgicale). Mais pour les sportives, c’est l’emplacement idéal.

Il arrive très souvent que des patientes, après quelques années de port d’implants, demandent de changer le volume de ces derniers, car un volume inadapté peut causer de la gêne.

Est-ce une intervention qui laisse des cicatrices ?

Il y a 3 emplacements différents de la cicatrice. Elle peut se placer sous l’aréole, entre cette dernière et la peau. Ce type de cicatrice s’appelle la cicatrice hémi-aréolaire.

La cicatrice peut aussi se placer dans le pli sous le sein, c’est la cicatrice sous-mammaire.

La troisième option de cicatrice est dans le creux de l’aisselle.

Le choix de la cicatrice se fera par le chirurgien esthétique et dépendra de vos seins.

Après la cicatrisation de la plaie, vous pouvez appliquer de l’huile de rose musquée du Chili, une huile naturelle réputée pour son pouvoir cicatrisant qui vous permettra d’estomper la cicatrice.

Plus d'articles pour vous :