Grandsudsante.com » Rubrique » DHT : quelle est cette hormone ?
Le

DHT : quelle est cette hormone ?

La DHT est le nom en abrégé de dihydrotestostérone, qui est le nom d’une hormone que tout le monde connaît : la testostérone.

Appartenant à la famille des stéroïdes, plus particulièrement à la famille des androgènes, la testostérone est souvent associée à la virilité et à la masculinité.

Pourtant, elle est loin d’être réduite à cela, son rôle dans le corps humain est beaucoup plus complexe que ça.

Pour comprendre les différents déséquilibres générés par la testostérone, il faut avant tout prendre connaissance des différents organes qui ont une quelconque relation avec la testostérone, que ça soit au niveau de sa production, de son stockage, ou de son utilisation. Parmi ces organes, nous pouvons citer:

  • La prostate.
  • Les follicules pileux.
  • Les glandes surrénales.
  • Les testicules.

L’information que vous devez déduire de cela, est qu’une pathologie aussi bien surrénalienne que testiculaire peut influencer toutes les fonctions assurées par la testostérone en temps normal, et causer un déséquilibre endocrinien dont les conséquences peuvent être variables.

Quels sont les facteurs qui modifient la cinétique de la testostérone ?

Comme toute hormone, la testostérone doit être maintenue à un taux relativement stable pour qu’il y ait un bon fonctionnement du corps humain. Si jamais ce taux est perturbé, on peut être témoins de dérèglements endocriniens.

Il faut savoir qu’outre la maladie, plusieurs facteurs sont intimement liés à la perturbation de la production de la testostérone :

  • Le sommeil.
  • L’âge.
  • Le stress.
  • Les aliments et autres oligoaliments : qui sont totalement indispensables à la synthèse de la testostérone.
  • L’ensoleillement : la vitamine D présentant également des interactions avec le cycle de synthèse de la testostérone.
  • Les toxiques : comme l’alcool ou la drogue.
  • Entraînement physique : augmente le taux de testostérone, mais finit par la diminuer si l’on bascule vers un entraînement physique trop intense.
  • Les facteurs psychologiques : outre le stress, toute émotion négative peut dérégler le cycle endocrinien de la testostérone.

Saviez-vous que nous pouvions utiliser la testostérone comme médicament ?

La testostérone trouve un grand intérêt thérapeutique dans le cadre du traitement de plusieurs maladies comme :

  • Les dysfonctions érectiles.
  • Les dysfonctions cognitives.
  • Les sauts d’humeur.

Elle trouve également un intérêt préventif dans des maladies comme l’ostéoporose.

Puisqu’elle est intéressante à utiliser, elle existe sous plusieurs formes : comprimés, injectable, transdermique, patch…etc.

Néanmoins, compte tenu de l’importance de ses effets sur le corps, nous vous conseillons de ne jamais prendre une prescription de testostérone à la légère. Assurez-vous de vous informer auprès d’un médecin qualifié, qui est spécialisé dans le domaine (de préférence un endocrinologue) et qui est en mesure de surveiller votre traitement comme il se doit.

Plus d'articles pour vous :